Dessins : Rica
Scénario : Marie Gloris Bardiaux-VaÏente

Pitch

Objet de répulsion et de fascination, symbole de la monarchie décapitée et de notre République naissante, c’est bien l’histoire de cet outil – instrument légal, politique et moral –, que cette bande dessinée propose d’explorer. De 1792 à 1981, cet instrument de torture et de mort, alibi de la barbarie des exécutions, a eu pour première justification d’humaniser le crime d’Etat : en vain.

Grande Histoire et petites anecdotes, vous saurez tout sur « la veuve » qui coupa en deux, vivants, plus de 50 000 condamnés en France.

(Les pages ont été publiées dans La revue dessinée N°3)

Les auteurs

La guillotine

Rica (33) :  Dessinateur de BD, il a dessiné Minus en 2012 chez Drugstore, et Succombe qui doit chez Kster, le polar E dans l'eau avec Ozanam au scénario chez Kster, Chronique(s) de nul part pour Aaarg !. Il a également participé aux albums collectifs Premières fois et Tribute to Popeye.

Marie Gloris Bardiaux-Vaïente (47) : Scénariste et historienne, elle a un doctorat en Histoire Contemporaine. Ses travaux s’articulent autour de l’histoire de la peine de mort et de l’abolition, en France et en Europe. Elle a scénarisé Isabelle, la louve de France (2 tomes) puis, Cléopâtre, la Reine fatale, chez Delcourt, Féministes chez Vide cocagne, puis Fille d'Oedipe chez 6 pieds sous terre, enfin L’Abolition, le combat de Robert Badinter, sortira chez Glénat  en mars 2019.

Le catalogue